Interviews de professeurs

Vous trouverez ici des interviews de:

  • Michel Monereau, Directeur de la licence tourisme RISLAV et professeur d'économie / gestion
  • Denise Bourke, Professeur de négociation en anglais
  • René Alletru, Conférencier, enseignant et président du conseil de perfectionnement des licences professionnelles.
  • Jan Mertens Lafay, Professeur de Courriers Commerciaux en Allemand
  • Sophie Huberson, Déléguée Générale du SNELAC et conférencière en Droit Juridique et en Création d'Entreprises.

                                    M. Monereau, Directeur de la licence professionnelle Tourisme RISLAV

 

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Professeur d’économie et gestion spécialisé dans la gestion touristique, j’ai rejoint l’université de Cergy Pontoise en 2005. Avant d’enseigner à l’université, j’étais en poste en lycée où j’intervenais dans des classes de BTS tourisme. J’ai rédigé plusieurs livres sur le management et la gestion des organisations touristiques pour les éditions Bréal

 

Quelles sont vos fonctions sur le site de l'IUFM de l’université de Cergy Pontoise ?

Depuis mars 2008, j’assure la direction des deux licences professionnelles commerce international (TCCI) et tourisme international (RISLAV). En janvier 2013 Madame Staub a pris la direction de la licence TCCI afin que je puisse me consacrer au développement de la licence Tourisme.

 

Pouvez-vous nous parler des tests d’admission, autant sur le fond que sur la forme ?
Nous recevons tous les ans de très nombreux dossiers de candidature. Une première sélection se fait sur dossier, puis nous organisons deux sessions de tests.

Ces tests permettent de sélectionner les meilleurs étudiants, ce qui nous permet d’afficher des taux de réussite de 90 % environ.

Ils sont organisés sous forme de QCM en français (culture générale et économique ainsi que l’orthographe…eh oui !), en langues étrangères (Anglais, Espagnol, Allemand ou Italien).

Ils permettent de vérifier les compétences linguistiques des candidats ainsi que leur culture générale.

 

Que conseillez-vous aux nouveaux étudiants ? (travail, attitude, recherche de stage)

Outre le fait de travailler sérieusement et régulièrement, il est nécessaire d’avoir un esprit curieux et faire preuve de professionnalisme dans le comportement.

Le stage doit aussi faire partie de leur préoccupation première, pour cela ils doivent affiner leur projet professionnel et bien cibler l’aire géographique où ils passeront entre 4 et 6 mois.

En un mot, ils doivent faire en sorte d’être toujours bon quelque soit la situation…

 

Pourquoi avoir choisi d’enseigner ici ?

L’université de Cergy est une université jeune et dynamique et nos deux licences professionnelles sont en adéquation avec les exigences du marché du travail.

Il y a une grande souplesse dans l’organisation des programmes qui nous permet de faire évoluer constamment nos enseignements afin de les adapter aux réalités économiques et aux besoins des entreprises.

 

Quels sont les plus des licences professionnelles RISLAV et TCCI par rapport aux autres licences ?

Le positionnement de ces deux licences est l’international. C’est-à-dire, qu’en plus d’une formation universitaire et professionnelle dans nos locaux, les étudiants vont pouvoir appliquer leurs connaissances dans un contexte d’entreprise et dans un pays étranger.

Il s’agit là d’une double immersion : dans une culture autre que leur culture d’origine et dans un environnement professionnel qu’ils ont choisi.

 

Avez-vous aussi d’autres tâches professionnelles en dehors du site ? (édition d’ouvrages, autre activité professionnelle, etc…)

Je collabore régulièrement avec les éditions Bréal et j’assure des cours de formation professionnelle auprès d’adultes en stage de reconversion.


                       Denise Bourke, Professeur de négociation en anglais

 

Quelles sont vos fonctions à l’université de Cergy Pontoise ?

Je suis enseignante d’anglais et je m’occupe des cours de ‘Négociation en anglais’ pour les deux filières – Licence Tourisme et Licence Commerce International et des cours de ‘Communication écrite’ pour la filière Tourisme.

 

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel avant d’enseigner à l’IUT ?

Je suis de nationalité irlandaise et je vis en France depuis une douzaine d’années. J’ai étudié le français et la sociologie à l’université en Irlande et en tant qu’étudiante je suis venue régulièrement en France pour pratiquer le français tout en effectuant des emplois d’été.

Je suis venue poursuivre mes études en France en 1998 tout en travaillant comme professeur d’anglais à temps partiel. Je suis enseignante d’anglais dans la fonction publique depuis 1999.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’enseigner ici ?

J’ai été ravie d’accepter le poste qu’on m’a proposé à l’UFR de Langues de l’Université de Cergy-Pontoise car nous travaillons dans de très bonnes conditions avec un public motivé et intéressé.

J’effectue la moitié de mon service en Licences Professionnelles et l’autre moitié en LLCE et j’ai donc la chance de travailler avec des étudiants qui ont choisi de se spécialiser dans les études portant sur des langues étrangères.

 

Quels sont les points importants de vos programmes (pour la licence tourisme et/ou la licence commerce international) ?

Dans le cadre de mes cours de ‘Négociation en anglais’ et ‘Communication écrite en anglais’, je m’efforce le plus possible d’amener les étudiants à s’exprimer dans un contexte proche du réel et dans des situations que l’on rencontre fréquemment dans le monde professionnel.

Etant donné que les cours de ‘Négociation en anglais’ sont essentiellement des cours d’anglais oral, les étudiants participent à des jeux de rôles inspirés du monde professionnel et prennent confiance en eux face à diverses situations.

De même, pour les cours de ‘Communication écrite’, mon objectif est d’apporter aux étudiants un savoir-faire dans la correspondance écrite pour leur permettre d’affronter toutes sortes de situations professionnelles dans le monde du tourisme.

 

Quels sont les avantages de ces 2 licences par rapport aux autres ?
Les deux licences professionnelles proposées au site de Hirsch ont l’avantage de donner la priorité aux langues et aux cultures étrangères car les étudiants doivent tous effectuer un stage dans un pays étranger.

L’ouverture vers l’international fait donc partie intégrante du diplôme.

 

 




 

 

 

 

 

René Alletru, Conférencier, Enseignant et Président du conseil de perfectionnement des licences professionnelles.

 

 

Pour quelle entreprise travaillez-vous ?

Je suis retraité de Schneider Electric où j’ai passé 25 ans à l’étranger.

 

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel avant d’intervenir auprès des licences professionnelles ?


Je suis ingénieur Sup Elec et diplômé IAE de Paris Dauphine. Je suis également Conseiller de commerce extérieur et écrivain.

 

Quelles sont vos fonctions sur le site de l'IUFM ?


Je suis conférencier, enseignant (projets tuteurés et TD) et président du conseil de perfectionnement des licences professionnelles.

 

Quel est le plus que vous apportez aux étudiants ?

 

Mon expérience professionnelle à l’étranger et un esprit « pionnier ».

 

 

Que conseillez-vous aux nouveaux étudiants ? (travail, attitude, recherche de stages…)


Avoir confiance en leur avenir, travailler dur, porter un idéal.

 

 

 

 

   

Jan Mertens Lafayprofesseur d'Allemand Courriers Commerciaux

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis arrivé  il y a 10 ans en France. Je travaille à l'université et j'enseigne en licence TCCI et RISLAV, mais aussi à l'ESSEC et dans une école d'ingénieurs en tant que professeur d'Allemand et je donne également des cours d'Allemand pour les entreprises.

 

Pour vous, quels sont les apports des licences TCCI & RISLAV ?

L'argument de poids de ces deux formations est la partie pratique qu'apporte le stage, l'expérience à l'étranger. 

Cela nous différencie des simples licences comme la licence Langues Étrangères Appliquées. Nous menons ici une politique de l'insertion professionnelle et nous apportons donc beaucoup d'importance au stage à l'international.

De plus, suite à une telle licence, nos élèves ne sont pas obligés d'effectuer un Master.

 

Quel est le profil de l'étudiant recherché ?

Il n'y en a pas. Que cela soit pour les futurs élèves de Commerce et de Tourisme. Tout le monde a l'opportunité de tenter sa chance. 

Ces formations sont ouvertes à toutes les personnes qui sont motivées, quelque soit l'expérience académique.

Les mondes du Tourisme et du Commerce sont composées d'une multitude de professions différentes. Tout le monde peut y trouver sa place.



   Sophie Huberson, Déléguée Générale du SNELAC et conférencière en Droit Juridique et en Création d'Entreprises.

 

 

Pouvez-vous vous présenter ? 

J’occupe actuellement les fonctions de Délégué Général du Snelac qui regroupe et défend les intérêts de l’ensemble des sites de loisirs et culturels privés français.

 Mon parcours est atypique : études littéraires et philosophiques, je crée ma première entreprise à 20 ans « Café-Couette » réseau de 3000 chambres d’amis en France et à l’étranger accessibles sur réservation, je la revends en 90 pour en développer une deuxième puis une troisième. La charge de travail d’un chef d’entreprise étant incompatible avec ma vie de famille, je cède mes parts pour devenir salariée. Par ailleurs, je poursuis mes travaux philosophiques et me suis spécialisée dans le domaine de la sécurité. J’écris des articles et des ouvrages, suis auditrice de l’INHESJ et participe à des groupes de travail autour de ce thème. Je suis Lieutenant-Colonel dans la réserve citoyenne de la Gendarmerie Nationale.

 

Pour vous, quels sont les apports propres à cette licence professionnelle ?

La possibilité d’élever le niveau de connaissance académique des étudiants en culture touristique

L’apprentissage intensif de langues étrangères

Une véritable passerelle avec le monde de l’entreprise par des apports dédiés (gestion, droit, marketing et communication, etc.)

Pour beaucoup, un complément indispensable à la formation « technique » du BTS.

 

Quel est le profil des étudiants recherché ?

Une motivation sans faille

Une appétence pour aller travailler à l’étranger

Un bon niveau en langues

Une volonté de s’insérer dans la vie professionnelle à l’issue de la formation. 

 


Université de Cergy Pontoise

UFR langues et études internationales

Avenue Bernard Hirsch, BP 70308 -

95027 Cergy Cedex - France

Tél. : +33 1 34 25 60 37

Bureau : +33 1 34 25 63 86

Site : http://www.u-cergy.fr

  Institute of international studies and modern languages

 Cergy-Pontoise University